Aujourd'hui : Livraison OFFERTE à partir de 49,00 € d'achat !

Comment réduire vos dépenses de santé ?

Comment réduire vos dépenses de santé ?

Comment réduire vos dépenses de santé... tout en restant correctement suivi

En 2019, les dépenses santé se sont élevées à 3 104€ par Français. La Sécurité sociale en a pris en charge 78,2%. Ce taux est élevé mais cache d’importantes disparités. Les remboursements sont très faibles pour certaines dépenses : pour les soins optiques, dentaires et les audioprothèses, la Sécurité sociale rembourse moins de 15% de la facture médiane constatée !
Comment alors optimiser vos dépenses de santé en protégeant votre santé ?

On vous dit tout !

 

Respectez le parcours de soin pour optimiser vos remboursements

Pour que vos consultations soient pleinement prises en charge par la Sécurité sociale, vous devez suivre le parcours de soins. Pour cela, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Vous devez tout d’abord avoir déclaré un médecin traitant. Il s’agit de votre médecin référent, celui qui vous connait le mieux et que vous allez consulter pour les visites médicales de suivi.
  • Vous ne devez consulter un médecin spécialiste qu’après avoir été orienté par votre médecin traitant.

Si vous respectez ces conditions, on dit que vous consultez en respectant le parcours de soin et vous serez remboursé à hauteur de 70% du tarif de base. Sans respecter le parcours de soin, vous serez remboursé à hauteur de 30%, ce qui va considérablement augmenter votre reste à charge !

 

Certains examens de contrôle sont totalement pris en charge par la Sécurité sociale : profitez-en !

Mieux vaut prévenir que guérir ! Certains examens de contrôle et tests de dépistage sont totalement remboursés par la Sécurité sociale. La réalisation de ces examens permet souvent de prévenir en amont toute complication… ce qui réduira vos dépenses médicales et améliorera votre santé.

  • L’examen bucco-dentaire est totalement pris en charge par la Sécurité sociale tous les 3 ans pour les jeunes âgés de 6 ans à 24 ans et pour les femmes enceintes.
  • L’examen de prévention de santé est un bilan de santé gratuit et qui comprend de nombreux examens : analyses biomédicales, tests de visions et d’audition, dépistage du cancer. Il se destine aux plus de 16 ans en situation de précarité : bénéficiaire du RSA, demandeurs d’emploi…
  • La Sécurité sociale met également en place de nombreux autres tests de dépistage comme celui pour le cancer colorectal (adulte âgés entre 50 et 74 ans), pour le cancer du sein (femmes entre 50 et 74 ans).

Souscrire à une complémentaire santé vraiment adaptée à vos besoins

Il existe 2 types de contrats :

Les contrats de complémentaire santé dits « responsables » : ils suivent un cahier des charges établi par la Sécurité sociale avec les caractéristiques suivantes :

  • ils remboursent l’intégralité du ticket modérateur pour les consultations médicales. Traduction : si vous consultez un médecin de secteur 1, la Sécurité sociale va vous rembourser 70% de la consultation. Votre mutuelle prendra en charge : 30% du prix. Vous n’aurez donc que la participation forfaitaire de 1€ à payer.
  • ils vous permettent d’accéder au panier 100% santé : il s’agit d’un panier regroupant des lunettes (monture + verres), des appareils auditifs et des prothèses dentaires proposés sans reste à charge. Une aubaine quand on sait que les restes à charge sont souvent très élevés pour ces équipements !
  • les contrats responsables visent aussi à encadrer les dépenses médicales des professionnels de santé et les remboursements des dépenses de santé sont plafonnés : vous ne pourrez ainsi pas renouveler vos lunettes plus d’une fois tous les 2 ans.

Les contrats responsables présentent par ailleurs des avantages fiscaux :

  • ils sont moins taxés que les contrats non responsables, ce qui les rend plus compétitifs à garanties égales
  • ce sont les seuls contrats possibles pour les mutuelles d’entreprise
  • les indépendants peuvent déduire les cotisations de leur résultat imposable (déduction loi Madelin) et le coût réel des cotisations s’en retrouve mécaniquement réduit.

Malgré toutes ces incitations fiscales à choisir des contrats responsables, les contrats non responsables n’ont pas dit leur dernier mot ! Ils peuvent être intéressants dans 2 cas de figure :

  • Vous souhaitez bénéficier d’une mutuelle santé peu chère, qui va vous couvrir uniquement contre des postes de dépenses médicales où les restes à charge sont importants (hospitalisation, frais dentaire)
  • Vous souhaitez bénéficier d’une mutuelle santé qui va plus loin que les contrats responsables (couverture des dépassements d’honoraires au-delà des plafonds des contrats responsables, remboursement des lunettes plus fréquent qu’une fois par an)

Pour économiser sur le prix de votre complémentaire santé, vous devez donc définir précisément vos besoins et choisir le contrat qui y correspond le mieux. Pour cela, nous vous invitons à réaliser gratuitement un test sur notre comparateur de mutuelles. C’est en payant uniquement pour ce que vous consommez que vous optimiserez au mieux votre budget santé !


0 commentaire
Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Coucou c'est nous, les cookies ! En poursuivant votre navigation, nous supposerons que vous nous acceptez.